TITRES IDENTITÉ

Pour votre passeport ou votre carte d'identité

Prendre rendez-vous sur : 

rendezvousonline.fr

Prendre rendez-vous
Conseil municipal

Prochaine réunion

Jeudi 12 novembre à 20h15

Lieu

Centre culturel "Les Arcades"

Séance ouverte au public.

Port du masque obligatoire.

Marchés Hebdomadaires

Mercredi et samedi matin

De 8 h à 13 h

Place de la Prévôté

 
En savoir plus
Parkings
Suivez-nous
Suivez-nous
  • Créon bouge - Annuaire des associations 2020 / 2021

    Disponible en ligne et à retrouver en version papier à l'accueil de la mairie

    Lire la suite
  • LARURAL - Saison culturelle 2020 / 2021

    Retrouvez toute la programmation en ligne et en version papier à l'accueil de la mairie

    Lire la suite
  • Pass'lecture

    5 bibliothèques et 1 réseau à votre service

    Lire la suite
  • Don de sang

    Prochaine collecte le mardi 3 novembre de 15h30 à 19h à l'Espace culturel "Les Arcades".

TOP INFOS

Créon hebdo n°1812

À la une : Hommage à Samuel Paty
Retrouvez ci-après le Créon hebdo du 23 octobre 2020
 

Discours du maire en hommage à Samuel PATY

"Mesdames et messieurs les membres du corps enseignant,

Mesdames et messieurs,

Vendredi 16 octobre, à Conflans-Sainte-Honorine, Samuel PATY, professeur, a été assassiné.

Ce professeur a été décapité parce qu'il faisait son métier. Il enseignait, il enseignait la liberté de penser à des collégiens.

Samuel PATY a été exécuté par un terroriste islamiste.

Le terrorisme a pour visée l'installation en chacun d'entre nous d'une immense peur collective. Le terrorisme vise à remplacer notre organisation sociale, aussi imparfaite soit-elle, par la terreur. La terreur veut remplacer nos lois et nos règles communes.

L'islamisme est une idéologie, un système de pensée du monde, qui manipule une religion, l'islam, pour l'orienter vers un projet politique. L'islamisme veut que les préceptes religieux deviennent la source de notre droit.

L'acte barbare du 16 octobre, s'ajoutant à tant d'autres, a pour fonction d'instiller la peur en chacuneet chacun d'entre nous dans l'objectif d'instaurer à terme dans notre pays de mécréants une législation fondée sur une lecture inflexible de textes religieux à l'interprétation pervertie.

Notre pays, nous-mêmes, ne devons bien évidemment par céder à cette forme de chantage odieux.

Notre pays a construit pour cela une digue il y a un peu plus d'un siècle : la laïcité.

L'article 1er de notre Constitution stipule que « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. »

Tout est dit. L'Etat et les églises sont séparés et chacun peut croire ou ne pas croire en une religion.

Il n'y a pas, il ne peut pas y avoir de religion d'Etat en France.

Et la laïcité n'est pas une religion de plus, elle n'est pas non plus l'athéisme. Elle est la condition pour que chacun puisse exercer sa liberté. Elle est le fondement de notre vie collective.

La laïcité ne s'est pas installée facilement dans nos esprits. Mais au bout d'un siècle, elle est le ciment de notre organisation sociale. Elle constitue la seule réponse possible aux attaques politico-religieuses dont notre pays est la cible.

Mais ces attaques ne diminueront que si l'Etat met en œuvre tous les moyens dont il dispose pour mettre hors d'état de nuire toutes les structures islamistes qui cherchent à instaurer le califat en France.

L'Etat doit dans le même temps protéger la population et en particulier ses enseignants, devenus vendredi dernier une cible. Les enseignants doivent être aidés, accompagnés et défendus par leur hiérarchie qui ne peut plus faire comme si la question restait marginale.

Dans le respect des droits et de ses engagements internationaux, l'Etat doit exercer la force légitime pour sévir contre les menées religieuses radicales qui visent à le détruire, à nous détruire.

La laïcité protège l'exercice des religions, la religion musulmane au même titre que la religion juive, catholique ou protestante. L'islam mais pas le terrorisme et la barbarie au nom de l'islam.

Mesdames, messieurs, il est donc vital de défendre la laïcité mais également de la faire vivre, chacun dans son rôle, chacun dans ses responsabilités.

Faisons fleurir la laïcité partout, tout le temps, et en particulier dans nos écoles, collèges, lycées et facultés.Faisons-la fleurir dans tous les lieux de formation de nos enfants.

Rappelons à tout moment et à tout le monde sa portée, développons l'esprit civique qu'elle exprime.

Au-delà de la liberté et de l'égalité, la laïcité constitue l'une des clefs de la fraternité.

Je vous remercie."

 

Enquête

La commune de Créon vous propose une autre façon d'aller à l'école : le "Carapatte".

Ce dispositif permettrait à vos enfants d'y aller à pied, en toute sécurité, accompagnés par des adultes.

Parents ou bénévoles ? Participez à l'enquête sur les trajets domicile-école du 12 octobre au 2 novembre 2020 !

>> Enquête en ligne <<

[Lire la suite]

 

COVID-19 (Actualisé le 26/10/2020)

Décret n°2020-1262 du 16 octobre 2020 : Prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19 dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire

Décret n°2020-1257 du 14 octobre 2020 : Déclarant l’état d’urgence sanitaire

Arrêté du 23 octobre 2020 : Prescrivant des mesures visant à lutter contre la propagation du virus COVID-19 dans le département de la Gironde en zone de circulation d’alerte renforcée

 

Chéquiers Créon +

Vous vivez sur la commune de Créon et vos enfants ont moins de 18 ans ? Venez retirer votre chéquier Créon + à l'accueil de la mairie.
Il est nominatif et associé au nom et prénom de votre enfant. Il est composé de 5 chèques de 4 € qui peuvent être utilisés séparément ou par chéquier entier dans toutes les associations créonnaises ou intercommunales jusqu'au vendredi 11 décembre 2020.
Si vous êtes nouvel arrivant, il suffit d'apporter votre livret de famille et un justificatif de domicile.

 

CRÉON + ÉTUDES 2020

Le formulaire de demande Créon + Études (dispositif destiné à soutenir financièrement lycéens, étudiants et apprentis créonnais) sera mis à disposition des jeunes et des familles susceptibles de bénéficier de cette prestation ponctuelle depuis le 14 septembre 2020, en mairie (C.C.A.S.).
Une fois complété, le formulaire ainsi que les justificatifs demandés sont à retourner à l'accueil de l'Hôtel de Ville de Créon, à l'attention du C.C.A.S., jusqu’au 30 octobre 2020.
Ces demandes seront ensuite examinées en commission et un courrier sera adressé aux bénéficiaires, ou à leur représentant légal pour les mineurs, début décembre 2020.

 

COVID-19 : Masques solidaires

Depuis le mardi 4 août 2020, la mairie accompagne les Créonnais aux revenus les plus modestes* en fournissant deux masques par personne de 11 ans et plus.

Les masques en tissu, lavables et réutilisables, correspondent aux recommandations de l'AFNOR. Ils seront distribués en mairie au CCAS, les mardis de 8h30 à 12h30 et de 13h30 à 17h30, les mercredis et les jeudis de 8h30 à 12h30.

Les bénéficiaires sont priés de se présenter avec leur avis d'imposition de l'année 2019 sur les revenus 2018 et leur livret de famille.

* Plafonds annuels par foyers (Revenu Fiscal de Référence 2019) : 9 032€ (1 personne), 13 548€ (2 personnes), 16 258€ (3 personnes), 18 967€ (4 personnes) et 3 613€ par personne en plus.

Créon Hebdo

Votre hebdomadaire communal

 

 
Archives
Sortir à Créon
Cinéma

Téléchargez le programme

Cinémax Linder

En savoir plus
Pharmacie de Garde

La plus proche de chez vous

 
En savoir plus